Plaidoyer pour une bonne relation de couple : S’aimer (1/3)

Par hdab

L’époque que nous vivons est étrange. Les couples se font et se défont comme se succèdent la pluie et le beau temps. L’amour et l’unité ne tiennent plus à grand-chose. Ainsi, pour un oui ou pour un non on se quitte, rendant nos cœurs et nos vies de plus en plus arides. Cette instabilité est néfaste pour celui qui recherche l’équilibre émotionnel, ou l’équilibre tout court, notamment pour une bonne relation de couple.

De nos jours, on nous vend du rêve à nous faire croire que voler d’amours en amants est la forme la plus aboutie du bonheur. Pourtant, l’être humain n’a jamais été aussi malheureux. On occulte la vérité qui fait qu’un humain est fait de corps, d’âme et d’esprit. On ne serait qu’un corps qui peut profiter de toutes les jouissances sans limite. Je me dresse contre cette idée, nous ne sommes pas des bêtes ! En effet, nous avons besoins de nourrir autant nos âmes et nos esprits que nos corps. Et pour les nourrir, nous avons besoins de nous élever un tant soit peu. Nous avons besoin d’aimer et d’être aimé, d’un amour vrai, stable, durable et noble ; et de trouver la personne avec qui nous traverserons la vie paisiblement.

Un accident peut arriver, c’est vrai, mais là, les erreurs de casting et de parcours sont devenues la norme. C’est comme si nous étions sur une autoroute où plus personne ne respectait les règles de conduite. Il ne peut se produire que de nombreux accidents.

J’aimerais contribuer par mes partages à aider le plus de monde à construire une bonne relation de couple. Que dis-je, une excellente relation de couple.

Je peux me reposer sur ma propre expérience pour vous partager le constat qu’une bonne relation de couple est encore parfaitement possible. Je suis marié depuis 15 ans, et mon couple est plus solide que jamais. Mais d’après vous sur quoi peut se baser un couple pour être stable ?

Voici les commandements à respecter pour une bonne relation de couple.

Partie 1 : Pour une bonne relation de couple, s’aimer soi pour pouvoir aimer l’autre

Avant de pouvoir aimer l’autre, il est nécessaire de s’aimer soi-même, et pour cela il y a certaines choses à réaliser pour animer et alimenter son amour personnel.

1 - Régler ses problèmes

D’aucuns pensent que le mariage les aidera à résoudre tous leurs problèmes. C’est là une grave erreur. Votre moitié apporte également ses bagages avec son lot de problèmes. Si vous ne traitez pas vos propres soucis, en travaillant sur vous, ou en vous faisant aider, vous risquez d’entacher votre relation de couple sans le savoir.

Nous grandissons avec un vécu qui peut être tissé de traumatismes ou de difficultés qui peuvent nous marquer profondément. Et malheureusement, nous ne sommes pas tous égaux devant la capacité de les endurer sans que ça ne laisse de trace sur notre psyché. Parfois, nous n’avons même pas conscience des dégâts laissés sur notre âme. Avant de vous engager en couple, ou avant que ça ne le détruise si vous êtes déjà installés dans une relation, faites un diagnostic de ce que vous avez à régler. Il n’y a aucun mal à demander de l’aide, au contraire, les humains sont faits pour s’épauler les uns les autres au gré de leurs épreuves.

Et ne croyez pas que tout est rose chez les professionnels, les coachs et les accompagnateurs. Moi-même, je n’ai pas hésité dans le passé à m’ouvrir à ceux qui pouvaient m’aider à résoudre mes troubles internes. C’est ce qui me permet aujourd’hui de me présenter à vous pour partager les bonnes pratiques que j’ai pu acquérir.

2 - Combler ses besoins pour une bonne relation de couple

Dans un article précédent, j'ai donné des conseils aux jeunes quant à la construction de leur avenir, en attirant leur attention sur la pyramide de Maslow. Cette pyramide précise la hiérarchie des besoins à respecter pour réaliser son accomplissement personnel. Elle est d’autant plus importante pour vous si vous voulez être une force pour votre couple.

pour une bonne relation de couple : pyramide des besoins de maslow

Ici nous allons apporter une précision spécifique au couple.

Supposons que vos besoins physiologiques soient satisfaits (si ce n’est pas le cas, il va falloir vous alerter sur votre situation rapidement !), si vous n’avez pas comblé vos besoins de sécurité, que vous êtes dans une situation instable, vous aurez du mal à consolider votre couple. Attelez-vous à réaliser ce besoin de sécurité impérativement. Passez un diplôme, trouvez un meilleur travail ou changez de quartier s’il le faut.

Si c’est au niveau de l’appartenance que vous n’êtes pas à l’aise, alors sortez de votre bulle, inscrivez-vous dans un club ou une association, recontactez vos amis ou votre famille, ne restez pas seul(e). La solitude n’est souvent pas une bonne amie pour le moral, sauf cas exceptionnel.

Une fois ces trois niveaux de besoins pleinement satisfaits, vous pourrez à ce moment-là travailler sur votre estime personnelle, comme nous vous le conseillons dans le paragraphe suivant. Ceci afin de rayonner et faire rayonner votre couple.

Un dernier niveau reste à combler, à ne surtout pas négliger, de surcroit dans une société et une époque moderne et matérialiste. Et si vous me lisez en ce moment, certainement que vous n’êtes pas insensible à ce niveau de besoin. C’est le besoin d’accomplissement de soi, les besoins spirituels et de sens. C’est comme qui dirait le summum de ce dont vous avez besoin pour établir la meilleure relation de couple possible. Car si vous êtes alignés avec vous-même, vous pourrez vous aligner avec l’autre.

Je peux vous proposer un certain nombre d’exercices qui peuvent vous aider dans ce sens, tel l’alignement de vos niveaux logiques, le renforcement de l’objectif, le changement d’histoire ou la ligne du temps, entre autres.

Bonne relation de couple : pyramide dilts niveaux logiques pnl

3 - Développer son estime de soi pour une bonne relation de couple

Celui qui ne possède pas, ne peut rien donner. Comment donner de l’amour et du respect à l’autre, si on ne s’aime pas et qu’on ne se respecte pas soi-même ? La première étape avant de s’engager en amour, ou si on est déjà engagé, avant de pouvoir renforcer sa relation de couple, c’est de travailler sur sa propre estime de soi. Cette image qu’on a de soi-même, de ce qu’on dégage et de ce qu’on peut donner.

Une première étape pour évaluer cette estime est le célèbre test de Rosenberg.

Vous pouvez réaliser le test de Rosenberg par ici

Une fois que vous avez pris la mesure de votre niveau de confiance, vous pourrez agir efficacement, en effectuant vos propres exercices, en demandant de l’aide à votre conjoint(e), ou en vous faisant accompagner. Et la PNL est tout à fait adaptée pour cela ; vous pouvez trouver mes conseils pour développer votre estime, ou retrouver les coachings que je propose.

4 - Se réserver du temps

Les erreurs que je rencontre auprès des gens que je suis, surtout les mamans, c’est d’être constamment en plein sprint. A courir sans arrêt, ne se réservant que peu de temps pour libérer leur charge mentale. L’homme et la femme moderne croulent sous de nombreuses responsabilités, aspirés dans la roue du hamster du « métro, boulot, dodo ».

Cette course effrénée ne leur permet pas de consacrer du temps de qualité à la personne aimée, car ils ne s’en réservent pas pour eux même.

Mon conseil : prenez du temps pour vous, pour vous ressourcer, faire des choses que vous aimez. Ne serait-ce qu’une heure par jour. Plongez-vous dans vos pensées, faites-vous belle ou beau, allez faire une balade ; en somme, libérez-vous du poids des responsabilités, du vacarme et des devoirs.

Vous serez ensuite plus disponible pour l’autre et pour la bonne entente de votre couple.

Vous avez dit charge mentale ?

La charge mentale ménagère est un principe de sociologie traitant de la charge cognitive. Dans ce phénomène, la gestion du foyer au quotidien représente une charge cognitive pour la personne. Hommes et femmes seraient tous concernés, quel que soit leur genre, mais les femmes en ressentiraient beaucoup plus les effets. (Source : Wikipédia )

5 - Pour une bonne relation de couple : être clair avec soi-même

Si vous n’êtes pas au clair avec vous-même, vous ne pourrez l’être avec l’autre. Levez toutes les ambiguïtés quant à vos souhaits, vos objectifs.

Car comme le disait Sénèque : « Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va. ».

Faites votre introspection pour savoir ce que vous désirez vraiment dans la vie.

« Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va. »

Sénèque

Je vous propose l’exercice suivant pour y parvenir.

Prenez 3 feuilles blanches et répondez de façon exhaustive, en remplissant chaque feuille recto-verso, aux questions suivantes :

  1. qu’est-ce que je désire vraiment ?
  2. que dois-je changer pour l’obtenir ?
  3. avec quoi suis-je à l’aise ou mal à l’aise dans ma vie ?

Ce sera un bon début pour y voir plus clair dans votre vie, puis dans votre couple.

Maintenant que nous avons vu l'importance de s'aimer pour aimer l'autre, n'hésite pas à lire la deuxième partie de ce plaidoyer pour une bonne relation de couple, qui abordera la communication dans le couple.

Restons connectés !

 

Partage cet article pour en faire profiter tes ami(e)s !