Voyage vers la galaxie PNL G-3 – Pyramide de Dilts et ancrage

Par hdab

Après avoir découvert l’univers des présupposés et du VAKOG puis le Milton Modèle et la ligne du temps dans les précédents articles, je vais cette fois-ci parler de pyramide de Dilts et ancrage.

Séjour 5 : Pyramide de Dilts ou la pyramide des niveaux logiques

Merveille de PNL G-3, la planète Dilts vaut vraiment le détour ! Elle permet un voyage introspectif en chacun de nous par étapes et niveaux, et permet de comprendre le fonctionnement de l’individu, afin d’agir efficacement sur le problème exposé. Le joyau de cette planète est la pyramide des niveaux logiques aussi appelée la pyramide de Dilts ; sa base est l’environnement, surplombée par le comportement, puis les capacités, les croyances, l’identité avant de terminer sur l’apex de la pyramide, autrement dit la mission

En escaladant la pyramide, j’ai pu comprendre un certain nombre de choses sur la psyché humaine et sur mon propre mode de fonctionnement. J’ai eu le privilège également de m’exercer à explorer les niveaux logiques de Dilts et acquérir une maturité nouvelle. Je peux désormais situer l’origine des problèmes d’une personne par le questionnement et l’observation. Si un état problème trouve sa source à un niveau de la pyramide, rien ne sert d’agir dans les niveaux inférieurs, il est plus efficace d’agir à ce même niveau ou aux niveaux supérieurs. 

À titre d’exemple, si j’ai un problème de comportement, il est inefficace d’agir sur l’environnement. Soit je travaille sur mon comportement, soit je développe mes croyances ou mes capacités. J’ai profité de cette escale pour appliquer tout ce que j’avais appris jusque-là, en escaladant puis en redescendant la pyramide plusieurs fois d’affilé. Je retrouvais ensuite mes compagnons en groupe de pairs, pour approfondir ma pratique par périodes régulières, le partage et le plaisir étaient désormais bien implantés au sein de notre groupe.

Séjour 6 : Association et dissociation sur l'astre des Ressources

Je n’étais plus tout à fait le même depuis que j’avais entamé mon périple à bord du SPPNL. J’avais bien mûri, ainsi que mes amis de voyage, certains ayant soigné des plaies vieilles de plusieurs années, d’autres se découvrant des aptitudes pour l’accompagnement. 

Certains étaient arrivés dans une bulle, et voilà qu’ils s’autorisaient des attitudes qu’ils n’auraient pas imaginées auparavant. Nos deux pilotes nous prenaient par la main et accompagnaient notre chemin, tout en faisant confiance à la cohésion du groupe et à la bienveillance des uns envers les autres. 

 

Lorsque nous nous posâmes sur l’astre des ressources, c’est avec appétit et curiosité que je me suis prêté aux exercices théâtraux des associations et dissociations, avec leurs jeux de rôle, leurs balayages et leurs ponts sur le futur. J’ai pu agir sur un certain nombre de situations insatisfaisantes et en changer mes perceptions. 

L’humain est doté d’une quantité de ressources dont il n’a pas conscience, jusqu’à ce que la PNL les lui révèle et qu’il puisse y puiser à bon escient, comme il le désire. Mes différentes pratiques durant ce séjour, me montrèrent à quel point nous pouvons adopter de nouveaux comportements et reprogrammer nos cerveaux, pour mieux vivre une situation gênante, qu’elle soit intra ou inter personnelle.

programmation de cerveau-pyramide de dilts et ancrage

Séjour 7 : La comète des Ancres

Quelle acquisition puissante et pratique que fut celle des systèmes d’ancrage et de dés-ancrage que nous apprîmes sur la comète éponyme ! Notre vaisseau fut mis en orbite autour de l’objet céleste et nous pûmes rejoindre le sol de l’astre en navette, là nous fûmes pris en charge par une délégation. Celle-ci nous présenta tout d’abord l’institut des Ancres, des individus y faisaient des gestes étranges qu’ils répétaient, certains se touchaient le bras, d’autres le genou, on en voyait qui prenaient une attitude dynamique, les mains sur les hanches, le pouce en l’air…

J’appris alors qu’elles testaient l’ancrage de nouvelles ressources : la confiance, la créativité, l’apaisement, etc. Je me mis donc à expérimenter la force de l’ancrage sur moi-même et sur les autres.

Non loin de là se trouvait l’institut des empilements d’Ancres, où l’on apprenait à accumuler des ancres sur un même point, et l’institut des désactivations d’Ancres, où l’on substituait des ancres positives à des ancres négatives. Désormais, je pouvais utiliser les techniques d’ancrage à la demande, ainsi je l’ai testé sur mes réveils difficiles, sur mes addictions aux écrans ou sur le stress des compétitions sportives, et je peux vous dire que ça marche !

Ancrage

L’ancrage est un outil puissant qui peut t’aider à te débarrasser d’un sentiment indésirable, ou à créer un nouveau sentiment, dans une situation donnée.

************************************************

Pour découvrir l’Ancrage en détail, tu peux lire mon article : L’Ancrage en 3 exemples

Séjour 8 : La dimension des recadrages

Savez-vous ce qu’est un “recadrage de sens” ? De “contexte” ? Ou un “recadrage en 6 pas” ? Non ?! Laissez-moi vous en parler. 

En traversant un trou de vers sur le chemin menant vers le centre de Cerebrum, nous avons subitement changé de dimension. Nos expériences subjectives pouvaient changer de sens ou de contexte et prendre une autre signification. Par exemple : être timide pouvait se révéler utile dans certaines situations ! On pouvait prétendre devenir n’importe qui avec le recadrage “comme si“. On pouvait changer de caractère, de sexe ou de condition à volonté. Je ne vous cache pas qu’à un moment on ne savait plus qui était qui ! On s’amusait alors à changer d’histoire de vie, à faire négocier plusieurs parties de nous-même entre elles, à faire des recadrages spatiaux, et à générer de nouveaux comportements à la demande. 

La ligne du temps, les ancres, les associations et dissociations, le VAKOG, tous se mêlaient et s’entremêlaient dans une danse joyeuse et frénétique au sein de cette dimension euphorique.

VAKOG

Ce terme désigne la technique des canaux sensoriels.

Elle pose que la relation au monde extérieur passe nécessairement par au moins l’un des cinq sens : Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif (d’où l’acronyme VAKOG)

 

Je te donne rendez-vous dans le prochain article de cette série (qui sera le dernier), pour continuer notre voyage vers la galaxie PNL G-3. En attendant, tu peux lire l’article sur la PNL et moi.

 

Restons connectés !

Partage cet article pour en faire profiter tes ami(e)s !